hérisson

Le hérisson en zoothérapie

liudmyla-denysiuk-779689-unsplash.jpg

 

Si vous avez la grande chance d’avoir au sein de votre équipe de partenaires de zoothérapie (bref de votre famille) un hérisson, une hérissonne ou encore mieux, un choupisson (oui oui, c’est le nouveau mot accepté depuis 2009 pour un bébé hérisson!!!), vous savez combien ces petites boules sont affectueuses et ne demandent qu’à être avec nous.

Pour bon nombre de clientèles, le hérisson peut être une super belle opportunité d’apprendre la douceur (!!!), de refléter l’expression des émotions, les rituels de bain et les soins personnels, etc.

Avec leur look particulier et leur tendance à facilement se faire comprendre (!!!), le hérisson reste assez peu connu, et pas qu’en zoothérapie. L’effet est incontestable chaque fois.

Les plus jeunes crient « Oh, un porc-épic », les adultes se distancient d'un pied ou deux… hahaha. Dès que je me mets à caresser la belle Nishka et qu’ils voient à quel point elle est dynamique et sympathique, les craintes s’estompent. Ça m’amuse toujours autant!

D’ailleurs, la voici la belle Nishka, à la sortie de quelques longueurs de piscine (à hérisson). Deuxième de la famille, j’ai eu précédemment Babine qui était réellement un partenaire d’intervention d’exception pendant de nombreuses années!

Si vous n’êtes pas familiers avec cet animal, je vous conseille vivement de vous renseigner avant de prendre la décision d’en adopter un. Je ne vous ferai pas un cours magistral, vous trouverez bien les infos ainsi qu’un éleveur éthique ou un refuge vers qui vous tourner.

Également, je vous conseille de parler avec d’autres zoothérapeutes qui font des interventions avec des hérissons pour avoir plus d’idées. Je ne vous présente ici que mes activités coup de cœur, mais les possibilités sont infinies!


J’ai, bien entendu, toute un panoplie d'accessoires de hérisson que j’amène lors de ces interventions. Également, ce genre de pochon plait beaucoup à ma Nishka. Elle n’aime pas ceux en ratine ou en polar, alors j’ai quelques exemplaires comme celui-ci.




J’ai régulièrement la demande, alors je vous mets l’exemple juste ici : la piscine à hérisson est un bain de bébé. Le plus standard. Vous en trouverez facilement dans les friperies et magasins seconde main. Par pitié, n’achetez pas ça neuf! Vous trouverez également différents formats. 3 pouces d’eau suffisent pour que votre hérisson puisse nager aisément.


Comme le hérisson, de prime-abord, semble souvent fâché ou apeuré (avec les sons qu’il pousse en tant que proie, lors des premières manipulations), le volet expression des émotions nous vient en tête rapidement. Excellente entrée en matière, comment la personne exprime ses émotions, quelle est l’émotion la plus souvent présente lors de ses journées, en ce moment, etc.

Voici deux idées d’intervention différentes des cocos émotions, ou plus traditionnellement, les pictos. D’abord, les boules d’émotions :




 Voici le lien pour les confectionner maison étape par étape, facile avec retailles de tissus et du riz.

À la base, cette maman a créé ces petits personnages pour aider sa fille à vivre avec son anxiété. J’ai adapté le concept en proposant plusieurs modèles, laissant libre cours au jeune d’associer l’émotion sur laquelle on travaille lors de cette journée : comment se sent-il aujourd’hui? Il prend le personnage qui lui parle, dans son ici-maintenant (!!!). Les autres seront les compagnons de Nishka pendant notre moment thérapeutique.

Ils servent également à recréer une situation problématique qui vient de survenir et sur laquelle nous devons faire de la rétro-action. Il se choisit comme personnage principal, les autres étant les amis dans le conflit, etc. Excellent également pour supporter l’invention d’histoires fantastiques, canaliser des peurs ou comme le but premier, à glisser dans sa poche pour se grounder pendant la journée, entre nos interventions.

Les plus grands apprécient de participer dans la confection : choisir eux-mêmes les tissus, etc.


Reproduction d’émotions ou associations d’émotions

Je fais cette activité avec tous les animaux de mon équipe pratiquement. Vous avez vu passer les superbes photos avec les minis chevaux cet été, d’ailleurs. Les patients adorent créer ces expressions émotives, et surtout, le processus de la prise de photos. Consignes complexes, séquences de production, patience, douceur et bien sûr, association d’émotions (moi je me sens de telle façon lorsque…).

Puisque chaque partenaire a également son caractère et ses préférences, le jeune retiendra que Nishka n’aime pas X genre de manipulations, alors que Simone, ma lapine, adore X autres. Belle possibilité de généralisation et associations! Comme toutes activités, assurez-vous d’avoir désensibilisé votre partenaire avant de le réaliser en intervention. Toujours.

Travailler les praxies bucco-faciales et les muscles du visage (langage et dyspraxie verbale)


Mes cocos avec qui je fais des interventions en langage doivent travailler beaucoup beaucoup sur les praxies et les muscles de la bouche, le souffle, etc. pour améliorer la prononciation et la phonologie. Vous savez déjà que j’aime beaucoup travailler avec les plumes, les billes, les boules de styromousse et varier le matériel. Ce labyrinthe est génial à faire grand format, au sol, car le hérisson est un grand marcheur naturel. J’ajoute la bombe chronomètre pour ajouter du challenge.

Le jeune doit souffler la balle de ping-pong en suivant les corridors du labyrinthe et arriver à la fin avant que le hérisson (qui trichera) n’arrive avant lui (attraper sa gâterie qui l’attend et l’attire).

Succès garanti et même pas l’impression de travailler! On pourrait faire le même exercice sur une table, mais assurez-vous de sécuriser les contours pour ne pas que votre hérisson tombe ou que la balle ne s’égare.



Merci à Rachel Wartley pour la photo

Merci à Rachel Wartley pour la photo


Le grand théâtre

Sérieusement, je crois que ça fait plus de 7 ans que j’utilise cette activité ; les possibilités sont réellement infinies!!! Cependant, ici le modèle est en carton (merci Estéfi Machado pour les photos et le magnifique garçon!). J’ai peaufiné le mien en prenant une caisse de pommes antique, duquel j’ai retiré le fond. Solide et magnifique, je n’ai pas peur de le trimbaler partout! Un voile blanc est fixé pour laisser passer la lumière du jour (pour ne pas devoir courir à trouver un spot et la lumière du cellulaire, c’est pas génial), et j’ai ajouté des rideaux de chaque coté, pour la finition!



Pour le jeu symbolique, alors là!!! Autant pour les touts-petits que pour les plus grands avec TSA, trisomie, déficience, adulte apraxie… c’est du tonnerre! Facilement manipulable, les aiguilles du hérisson se voient hyper bien et vous pouvez ajouter les personnages désirés avec un peu de carton et une baguette à brochette en bois.

Les patients créent avec vous l’histoire, ajoutent des détails, ou racontent eux-même leur journée, leur weekend, résolvent un problème personnel… infini je vous dit!

Avec un peu de nourriture à l’intérieur du théâtre, votre hérisson y verra là un nouveau coin de repos. Bon, et quelques doudous et des jouets préférés.

Moment de retour au calme et motricité fine

J’aime beaucoup, en fin d’intervention ou pendant que le hérisson prend une pause (ou se sèche), proposer une activité calme. Ici, calme et amusante, un hérisson pour la maison.

Le premier modèle réalisé à l’aide d’une fourchette et d’un peu de peinture, 2e modèle si vous disposez de plus de temps, épingles à linge, carton et gouache et le tour est joué! On peut toujours travailler les séquences de réalisation, les consignes simples ou complexes, les notions de couleurs, d’organisation spatiale et tellement plus encore!



Le hérisson est un excellent partenaire d’intervention, pour peu que vous l’ayez entrainé, désensibilisé et que vous respectiez ses horaires et besoins. Il offre de magnifiques opportunités, tant pour l’expression des émotions que pour tout le coté sensoriel. Si vous ne me suivez pas encore sur Pinterest, je vous mets le lien de mon compte juste ici. Vous me trouverez facilement, voici mon icône. J’ajoute chaque semaine, dans mon tableau zoothérapie, pléthore d’idées et de sources d’inspiration pour que les interventions soient toujours plus riches et diversifiées.

pincode_359373382673788407.png

auboutdumuseau

Le plus difficile ensuite et ça, selon tous zoothérapeutes, même après bon nombre d’années d’exercice du métier, c’est d’adapter ces idées à la zoothérapie.

Vous aimez ce genre de contenu? Je vous prépare d’autres articles d’inspiration avec d’autres animaux pendant l’année! N’hésitez pas à faire vos demandes!

Je vous laisse avec une superbe photo prise par La Presse l’an dernier lorsque je faisais de la zoothérapie à l’UQAM et que la belle Nishka se prélassait dans son bain!

Zoothérapeutiquement vôtre!

La presse 3.png