ferme

Évolution à la ferme thérapeutique et l'été qui s'achève...

Un été thérapeutique à la Ferme DadaDo 

Lorsque l'année scolaire prend fin, c'est pour plusieurs synonyme de la fin des horaires chargés, le début des journées à rallonge, des soirées douces... et bien pour moi, cette année encore ce fut synonyme de préparation de mon petit baluchon ; direction ma belle cabane dans les bois pour la ferme thérapeutique!!! 

Comme tout début de contrat (ou toute première rencontre), une appréhension mêlée d'excitation prenait forme. Comment seraient les jeunes qui allaient venir évoluer avec nous pendant l'été? Allais-je avoir ce qu'il faut pour les aider, allais-je être à la hauteur de leurs besoins et attentes...?

 

34904626_10156374749949659_4852715897996967936_o.jpg

 

L'immense chance avec la ferme thérapeutique, c'est que de par sa mission, des gens de partout sur le globe viennent s'y investir, nous offrant la grande grande opportunité d'être témoins de leur influence, de leurs méthodes différentes qui apportent tellement de belles et riches couleurs, et cet été n'a pas fait exception. L'équipe, lors des grandes présentations officielles, promettait beaucoup... Personne ne fut déçu!

Sans l'ombre d'un doute, leur implication, leur immense générosité, leur grand cœur ouvert et disponible ont réellement fait de grands miracles! Il est là le secret ; la richesse des gens qui s'y joignent rendent l'impossible... possible! 

 

Clientèles multiples, moults défis et l'intégration libre 

Comme la ferme offre un cadre totalement nouveau, beaucoup de familles font appel aux services, des TDA/H oppositionnels, TSA, des cocos diagnostiqués avec le syndrome Gilles de la Tourette, d'autres avec un suivi en pédo-psychiatrie et certains autres avec quelques rigidités psychologique, certains en situation d'handicap physique sévère, d'autres avec une trisomie... Nous avons dû faire preuve de créativité, d'adaptation et d'ingéniosité, parfois, pour faire régner la bonne entente et la cohabitation.

Mais pas tant.

En fait... vraiment pas tant.

Les enfants ont une capacité d'adaptation et d'auto-régulation qui repousse les limites que parfois, nous, intervenants et adultes, sommes prompts à imaginer. À ceci s'ajoutait des familles neurotypiques en simple séjour de ressourcement. Honnêtement, c'est tellement beau voir... j'en suis encore émue. Émue par tant de démonstrations de maturité émotive, par leur désir d'inclure chacun, peu importe le défi ou les contraintes, comment chacun laissait à l’autre l'espace nécessaire à son bon fonctionnement... faire confiance! 

 

Des programmations intuitives et hors cadre 

Hors cadre... certes! Ils sont loins, les pictogrammes, les horaires imagés, les séquences fonctionnelles, les time-timer, les journées bien callées et structurées... oh oui! Intuitives, adaptées, spontanées, libres, en faisant des choix... ses choix, avec les 200 acres d'espace disponible, la présence continue des animaux, la souplesse et la disponibilité... Ce sont sur ces piliers que l'été s'est construit.

48 heures... nous savons...

48 heures est le temps que demande l'ajustement à ce nouveau cadre... et CHAQUE fois... ça a fonctionné. Comme on l'avait prévu... Chaque fois !

Et se révélait alors... un jeune totalement différent... mais totalement! Il est très difficile d'expliquer en mots ce qui s'opérait, il faut vraiment le vivre sur place pour saisir comment le tout peut s'opérer. On a suivi l'intuition de la philosophie de la ferme... et BAM!!! 

 

Zoothérapie, médiation animale, nature et liberté comme trame de fond

Certains jeunes avaient des séances de zoothérapie privées, en individuel, et parfois la zoothérapie se faisait en petit sous-groupes et le reste du temps la médiation animale était mise en place (bien entendu, vous avez vu également l'art, l'exploration en forêt, l'horti-thérapie, etc.) mais pour ma part, ces moments de connexion avec les animaux (qui sont, je le mentionne, plus qu'extraordinaires) à la ferme ont été réellement signifiants.

De grands défis ont été relevés, de grandes étapes franchies... parfois sur lesquelles d'autres buttaient depuis des semaines, des années... Beaucoup d'émotions, de fierté, de confiance reprise, de révélations... et de grands changements ont vu le jour lors de ces séances. (*psst d'ailleurs, c'est suite à ces trop géniales observations que nous lancerons sous peu notre beau et grand projet pilote... Restez à l’affût ;)). 

 

Plus Grande

Je le suis, plus Grande... et grâce à eux... ces petits humains extraordinaires qui nous ont fait confiance, qui se sont ouverts, qui ont travaillé fort, sans relâche pendant nos journées libres ou ouvertes, mais exigeantes pour eux, qui ont accepté d'essayer une nouvelle façon, accepté de tenter de trouver ce qui leur convenait à eux, accepté de se trouver, ailleurs... autrement. Pis ça, c'est grand, c'est beau, c'est touchant... vraiment. De nombreuses fois j'ai été, au bureau, émue (haha en larmes, pour ceux qui me connaissent vous savez bien!) en constatant l'énorme fossé à remplir, à tenter de trouver où j'aurais en moi ce qu'il faut pour que le jeune ressente mon soutien, ma confiance en ses capacités pour parvenir à le franchir... et par leur force immense, leur indéfectible capacité d'avancer et de s'adapter ils ont su... et au final, ce sont eux qui m'ont montré! 

 

Je conclus cet été bouleversant avec ces magnifiques images, elles sont témoins de quelques morceaux de cet été... J'espère qu'elles sauront vous communiquer toute la puissance de ces grands p'tits là!

Merci Ferme DadaDo de m'avoir fait confiance, de m'avoir donné tant de latitude, de place et de cette ouverture légendaire... D'offrir cette approche et philosophie qui fait tant de différence, de rendre l'impossible possible... chaque fois... et de réunir tant de personnes merveilleuses autour de ce projet!  

Bonne fin d'été... well... bonne rentrée... Chapitre clos. 

 

Zoothérapeutiquement vôtre!